Dimanche prochain second tour des élections cantonales à Bordeaux et en Gironde

Les 3 cantons de Bordeaux renouvelables au cours du scrutin de dimanche dernier, n’ont pas trouvé de titulaire et les électeurs sont appelés à revenir aux urnes pour les cantons II, VI, VIII. Quelles sont les forces en présence ?

Dans tous les cas sur Bordeaux , il s’agit d’un affrontement PS UMP, cette dernière se présentant sous l’étiquette majorité municipale. Il est vrai que l’accord UMP/Modem qui avait fait pas mal grincer des dents dans les hautes instances est passé par là.
L’exemple le plus frappant est le cas du IIème canton, où Michèle Delaunay la conseillère sortante, affronte Anne-Marie Cazalet qui fait équipe avec Didier Cazabonne.

C’est sûrement le résultat le plus incertain et c’est vrai que ce canton est une clé pour les scrutins à venir. Le taux de participation a été extrêmement faible pour ce premier tour avec seulement 34,38% de participation. Anne-Marie Cazalet devance Michèle Delaunay de 70 voix.

photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Si on additionne les voix Eco-verts, PC-FG et DVG on obtient 886 voix et si on additionne les voix FN et DVD on obtient 622. De cette équation simpliste, en faisant les comptes Michèle Delaunay aurait une réserve de 200 voix mais les reports ne sont jamais parfaits, les abstentionnistes peuvent se mobiliser et les électeurs font ce qu’ils veulent en partant du vieil adage : "Au premier tour on choisit, au second on élimine" tout est possible, mais Michèle Delaunay semble garder un petit avantage et comme on dirait en terme hippique elle porte moins de poids.

Pour le VIIIème canton on voit difficilement comment Pierre Lothaire ne serait pas élu et pour le VIème la réserve est conséquente pour Jacques Respaud qui bénéficie d’un gros réservoir de voix entre les Eco-verts et le PC-FG.

Pour le reste du département, on voit assez peu un FN triompher et la stabilité devrait être de mise, sauf imprévu, dans un sens ou dans l’autre.

Tout gain d’un seul siège pour un camp comme l’autre aurait des allures de grande victoire, mais cela ne fera pas basculer la majorité départementale.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.