Bordeaux

Défi bientôt relevé pour Kedge ?

Le défi est lancé ! Aujourd’hui en kiosque le numéro spécial sur le quartier des Chartrons conçu par 10 étudiants de l’école de commerce Kedge accompagne l’hebdomadaire l’ « Express ».

Après 5 mois de travaux acharnés, les élèves de Kedge présentent enfin le fruit de leur labeur, un numéro spécial de l’Express sur les Chartrons. Toute l’histoire du quartier au travers de récits de professionnels et de résidents, apporte une vision nouvelle de ce quartier très apprécié des bordelais. Disponible dans les kiosques durant toute la semaine, les étudiants n’attendent plus que vous pour les faire gagner.
Un guide bordelais est venu leur prêter main forte pour cette conférence avec comme sujet les Chartrons.
Un défi de taille
Car le but, ce n’est pas seulement de participer. En compétition avec plusieurs écoles d’autres villes de France, les élèves ont une semaine pour convaincre. Dans ce concours, qui existe depuis 25 ans, la ville de Bordeaux a été représentée par l’équipe de Kedge durant ces quatre dernières années. Cette école, reconnue pour son dynamisme et son sérieux, a sélectionné 10 étudiants pour participer à cette épreuve. Ils passeront dans les semaines qui viennent devant un jury qui jugera de la qualité du dossier, du nombre de ventes, de la communication etc. Et nos bordelais et bordelaises sont bien partis. Aidés par 150 à 200 de leurs confrères étudiants, les membres du projet ont commencé dès ce matin à promouvoir leur produit dans les points de ventes de la capitale girondine.
Des étudiants attentifs durant cette conférence de presse
Une expérience formatrice.
C’est joyeux et un peu stressés que les étudiants ont lancé hier leur projet à l’hôtel SeeKo’o. « Ce n’est pas une crainte simplement pour nous. On a peur que cela ne fonctionne pas comme on l’aurait imaginé. C’est un peu notre bébé. On veut que les gens l’aiment autant que nous » explique Alice. Mais finalement le plus difficile sera certainement le retour à la routine. Sarah confie « Ça fait bizarre de se dire que ça sera fini dans 7 jours. A la base on ne se connaissait pas tous. Pourtant tout notre quotidien de ces derniers mois était tourné vers le défi. On se voyait tous les dimanches soirs pour se partager le travail. Se dire que ça va finir c’est vraiment étrange ».

On souhaite donc beaucoup de courage aux bordelais et il ne nous reste plus qu’à filer en kiosque pour se procurer le supplément de ce défi.

Ecrit par Aurélie Franc


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda