Bordeaux

Débuts parfaits pour les Girondins

Opposés aux chypriotes de l’AEK Larnaca lors du 3e tour préliminaire de qualification pour l’Europa League, les Girondins de Bordeaux ont disposé largement de leurs adversaires du jour (3-0), non sans difficultés, et possèdent désormais un pied et demi en barrage de Coupe d’Europe avant le retour dans une semaine en Méditerranée.

Après s’être battu toute la saison passée pour obtenir un accessit européen, la troupe de Willy Sagnol démarrait sa saison un peu en avance avec les tours de qualifications pour l’Europa League. Cette année, le tirage a offert au club girondin la réception en premier lieu de l’AEK Larnaca (première division chypriote). Entre blessures et préparation tronquée, la composition concoctée par l’entraineur du FCGB est assez original. Si Carrasso est dans les buts, les jeunes Poundje et Guilbert s’occupent des postes latéraux, Pallois et Sertic composant la charnière central. Au milieu, Poko et Chantome sont à la récupération, Saivet, Khazri et Touré étant chargés de desservir le revenant, Cheick Diabaté, en ballon à la pointe de l’attaque. La première période est relativement calme et équilibrée, les Bordelais ne parvenant pas à se montre plus dangereux que cela malgré leur légère domination.

Mais la seconde période est d’un tout autre acabit et les locaux n’attendent que huit petites minutes pour ouvrir le score : sur un bon centre venu de la gauche, Diabaté voit sa tête repoussée par le poteau mais Poko, qui avait suivit, pousse le ballon au fond des filets (53e). Vingt minutes plus tard, Thomas Touré s’infiltre dans la surface de réparation avant d’être déstabilisé par un défenseur adverse. L’arbitre désigne le point de pénalty pour les Girondins. Diabaté ne tremble pas et double la mise en inscrivant son premier but en 2015, lui qui n’avait pas encore joué depuis pour cause de blessure. Alors que les visiteurs poussent pour réduire la marque avant le match retour, ce sont les Marines et Blancs qui marquent un dernier but : sur une contre-attaque, Maurice-Belay, fraichement entré en jeu, se lance à l’assaut du but adverse dans la profondeur, avant d’ajuster le gardien adverse (81e). Une fois ce score acquis, les Bordelais se contentent de faire tourner le ballon pour conserver cet excellent résultat. Victoire méritée 3-0 des Girondins pour ce qui restera dans les annales comme la première rencontre européenne du Nouveau Stade. A moins d’une incroyable mésaventure lors du match retour dans une semaine à Larnaca, les Girondins devraient être présent fin août pour le barrage des qualifications, dernier tour avant d’arriver à la phase des poules.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda