« Clairières dans la Ville » : Michel Suffran et Jacques Guibillon ….



Publié le 27 décembre 2015 à 11:31

Culture

Michel Suffran, romancier, essayiste, dramaturge, passionné par le génie singulier de Bordeaux a joint sa plume inspirée au pinceau acéré et malicieux de Jacques Guibillon afin de nous offrir une escapade chargée de rêverie et de méditation au travers des sentiers et clairières de notre ville. A lire ou à offrir à tous les amoureux de Bordeaux et de son histoire grande, petite, confidentielle ou peu recommandable.


Les Places de Bordeaux

Des places les plus illustres, des architecturales, aux plus conviviales, commerçantes et autres confidentielles, sans oublier quelques envoiturées, le parcours n’oublie pas les places abolies et les places souhaitables, dédiées à la gloire de quelques bordelais illustres trop vite oubliés.
La Place Gambetta à Bordeaux (illustration Jacques Guibillon)
Ainsi de la Victoire à Gambetta, de la Bourse aux Grands Hommes, de Paul Doumer à Saint Michel, de Charles Gruet à Saint Pierre, de Bardineau à Delerme, de Tourny à Longchamps, de Quinconces aux Capucins, sans oublier la défunte place Mériadeck, le pinceau de Jacques Guibillon respire les aspects multiples de notre ville, accompagné des errances rêveuses et méditatives de l’érudit, amoureux transi de notre ville qu’est Michel Suffran.

Théâtre de la grande Histoire et de notre histoire

Nul ne saurait parler mieux que Michel Suffran de tout ce que peuvent inspirer ces multiples endroits, nul ne saurait mieux que Jacques Guibillon capter l’atmosphère de ces suprêmes lieux d’asiles.

Difficile de parler de cet ouvrage sans posséder le talent de ses auteurs, si ce n’est pour vous confier que sa lecture est un pur moment de bonheur pour tout Bordelais qui ne fait qu’y redécouvrir le théâtre de son existence, de ses solitudes, de ses flâneries, de ses inquiétudes, de ses rencontres importantes ou furtives, de ses angoisses, de ses bonheurs, mais aussi le Bordeaux éternel, chargé d’histoire.
La Place des Quinconces à Bordeaux (illustration Jacques Guibillon)
Depuis la Burdigala d’Ausone, le fief d’Aliénor d’Aquitaine, la capitale médiévale spirituelle d’un Maire hors du commun du nom de Montaigne, le fief des députés Girondins martyres, la ville des grands Intendants, la capitale de la France lors des grandes guerres, sans oublier ce qui n’est plus, le monumental Château Trompette, fortification à la Vauban, le Palais de l’Ombrière alcôve d’Aliénor ou encore la fastueuse « Foire Maritime et Coloniale » déployée sur la gigantesque étendue de la place des Quinconces, ou encore disparues puis sauvées in extremis des mains de l’ennemi, les fameuses fontaines du Monument des Girondins, un temps destinées à être fondues en armes de guerre.

Notre quotidien

Plus près de nos vies quotidiennes sont évoqués pêle-mêle, Marinette, l’éternelle et inoubliable fleuriste de la place de la Comédie aujourd’hui décédée, les boulistes de la place de la République, les « drôles » de Saint Pierre, les Grands Hommes d’où rayonnent Voltaire, Montesquieu, Rousseau, Condillac, Buffon, Diderot, Franklin, sorte de véritable Rotary des esprits, les Capus non seulement ventre mais aussi cœur généreux de la ville et chaudron en constante ébullition.

De Saint-Projet à Bir-Hakeim, puis à Picard, histoire de contempler la statue de la Liberté ressuscitée en résine, de Jean-Jaurès à la Victoire via la flèche de Saint Michel, histoire de rallier Nansouty et sa fontaine ayant succédé à la pyramide, l’escapade est un pur bonheur.
La Place Camille Julian à Bordeaux (illustration Jacques Guibillon)
Autant de lieux chargés d’histoire et d’anecdotes faisant aussi de Bordeaux, à côté de ses façades en parfaite harmonie, un assemblage heureusement disparate de placettes parfois illustres, souvent humbles, voire méconnues, non sans défaut mais toutes aussi charmantes que mystérieuses et attachantes.

L’ouvrage de Michel Suffran et Jacques Guibillon où le Bordeaux éternel, le Bordeaux historique, mais aussi le Bordeaux quotidien se côtoient avec grâce et bonheur, mérite d’être lu, ce n’est que du plaisir !

« Clairières dans la Ville » Textes : Michel Suffran Dessins : Jacques Guibillon - ISBN 978-2-36042-017-9


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le bon sens des Bordelais et les (...)

| le 26 décembre 2013
C’est dans le courant du mois de Mars 1838 qu’un célèbre touriste parcourt durant plusieurs jours les rues de notre ville. C’est à l’hôtel de France de M. Baron, situé « sur la magnifique place nommée (...)

"DE BEAUX MENSONGES POUR T’ENDORMIR" Non ce n’est pas le titre du nouveau projet de loi d’un politique !

1er avril 11:00

Retour sur l’histoire des bateaux à vapeur bordelais par Michel Colle

27 décembre 2017 23:27

1686 : « la traite des noirs », le commerce triangulaire au départ de Bordeaux …

15 décembre 2017 10:43

Norbert Fradin en vedette de l’inauguration d’Histoire de la Marine Bordelaise

11 décembre 2017 19:41

Un conserveur poète bordelais : Paul Dandicolle

10 décembre 2017 10:21
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
BOOBOO'ZZZ ALL STARS & FRIENDS « REGGAE BASH LIVE 2 »
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
Les Vivres de l'Art avec 5 sens
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Festival de Montesquieu
localisation de l'annonce Martillac Concert et Spectacle
Lire +
Explorateurs en herbe au Centre Commercial Aushopping Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Festival International de Journalisme
localisation de l'annonce Coutures Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement