Bordeaux

COP 21 à Paris : deux semaines pour parler d’écologie ?

Cette semaine et jusqu’au 11 décembre la France sera l’hôte de la Conférence Mondiale sur le climat 2015, autrement rebaptisée COP21. A cette occasion, pas moins de 147 chefs d’État seront présents sur le sol français afin d’aborder le sujet complexe du changement climatique.

Après l’échec indiscutable de la Conférence de Copenhague en 2009, la France et la COP21 n’ont pas le droit à l’erreur. Lors de cette conférence, il s’agira pour les représentants politique et l’ONU de trouver des solutions concrètes pour lutter contre le phénomène du changement climatique, mais également de sensibiliser les populations à l’écologie et la défense de l’environnement.

Deux semaines « vertes » pour la France ?
Depuis le 13 novembre dernier, la France connaît des heures noires. En effet, les attentats ont eu un tel impact sur le pays que la Conférence a été elle-même menacée, particulièrement avec la mise en application de l’État d’Urgence et des politiques de sécurité renforcées.
Cependant, le gouvernement ne s’est pas laissé dépassé par les événements et a décidé de « continuer à vivre », et donc, n’a pas repoussé la COP21 même si par conséquent les mesures de sécurité déployée à cette occasion sont spectaculaire.
La cause climatique n’attendra pas. Après le noir du deuil national, la France se met au vert. Toutefois, on peut quand même noter que la stricte interdiction de manifester, et de se rassembler à eu pour conséquence l’annulation de la Marche Mondiale pour le Climat du 29 novembre, à la grande déception des militants écologistes
Nicolas Hulot
Une conférence, des controverses
Le résultat de l’interdiction de la Marche Mondiale pour le Climat a été sans appel. D’une même voix, les militants originels de ces manifestations ont décidé de ne pas se laisser abattre. Écologistes, défenseurs de la nature, des animaux, des causes climatiques, citoyens sensibles au sujet... tous ont fait fleurir partout en France des projets alternatifs pour défendre cette cause.
Au delà de la politique sécuritaire appliquée après les attentats, et notamment pendant la COP, la Conférence fait l’objet de nombreuses controverses. Par exemple, des militants écologistes d’associations telles que Greenpeace ont été interdits de manifestation, voire assignés à résidence pendant la COP. La cause de cela est connue, une part des militants et ONG écologistes juge ces événements hypocrites et inutiles. Selon certains, ils ne sont pas porteurs de solutions, ils tentent simplement de créer une forme « capitalisme vert ». Malgré tout, ces mesures sont jugées extrêmes pour beaucoup d’entre-eux, et ils le font bien savoir.
Enfin, autre polémique concernant les transports dans la capitale jusqu’au 11 décembre. Avec la venue de 147 chefs d’États, et des milliers d’autres participants (journalistes, spécialistes, membres de l’ONU...), Paris s’adapte. Conséquence ? Plusieurs routes fermées, la population incitée à moins se déplacer... ces adaptations ne font pas du tout sourire les parisiens qui se doivent se rendre sur leur lieu de travail chaque jour.

Et à Bordeaux ?
Ces deux semaines de conférences vont bien-sûr être au centre de l’actualité du pays tout entier et non pas seulement de Paris. Bien que jusqu’au 13 décembre les élections régionales vont animer les nouvelles régionales, la COP21 s’exporte aussi en province. Durant cet événement, nous vous proposerons quelques articles sur les événements annexes à la Conférence qui se dérouleront dans la métropole bordelaise.
D’ores-et-déjà, une conférence-débat est organisée à la médiathèque de Bassens le mardi 8 décembre à 18h30. Elle portera sur le sujet « Climat : les temps chaotiques ». Aussi, Bordeaux Métropole à lancé un hashtag #BxCOP21 où les citoyens de la métropole peuvent réagir et partager leurs messages, leurs souhaits et leurs actions en faveur du climat sur les réseaux sociaux.

Ecrit par Nadia Soulé


Article suivant
Des Boxers épuisés...

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda