Bordeaux

Bordeaux Les Saintes Maries de la Mer pour la troisième fois en kayak

C’est la septième fois que Gérard Lajournade se rend jusqu’à la Méditerranée en empruntant le canal latéral à la Garonne et le canal du Midi. Si dans ses premiers périples sa destination était le port de Sète, il a depuis corsé le parcours avec Rhône et le bras du petit Rhône en passant par Beaucaire.

La première journée de son périple est toujours la plus technique car il lui faut d’abord prévoir le jour de son départ avec un coefficient de marée convenable qui va le pousser jusqu’à Castets en Dorthe pour aller chercher l’entrée du canal des Deux Mers. La deuxième condition est de partir avec la renverse et là c’est l’heure qui commande et ce matin c’était très tôt avec lever à 4 heures 30 avec une renverse prévue selon le livre des marées aux environs de 5 heures du matin. En homme prudent il avait observé les derniers horaires en pointant l’ecart entre horaire prévue et horaire réel ce qui lui a donné un petit supplément de 20 minutes pour mettre à l’eau. C’est ainsi qu’à 5 h 48 il a pris congé de son ami Serge venu l’aider à mettre à l’eau pour le départ de ce périple de plus de 20 jours qui va le conduire aux Saintes Maries de la Mer, Serge était accompagné de son chien Elliott. La Garonne n’était pas tout à fait au bas d’eau lors de son départ et il n’a trouvé l’appui du montant que lors de son arrivée à la hauteur du Pont de pierre soit près d’une demi-heure après son départ qui s’est fait avant le lever du jour sur fond de Cristal Serenity illuminé.
Au Pont de pierre le jour n'est pas levé
La marèe lui a apporté un sérieux appui car elle continuait à monter quand il est arrivé à l’écluse 53 de descente en Garonne alors que pour lui elle est de montée en canal soit 4 heures 50 après son départ du port de la Lune. Il a ainsi dans ce laps de temps avalé les 57 kilomètres qui séparent Bordeaux de Castets en Dorthe par la voie fluviale soit une moyenne d’un peu plus de 11 km/heure. Il n’a profité que d’un coefficient de marée de 85 pour ce septième départ car lors de son premier périple il avait couvert cette étape en 5 h 24 bénéficiant d’un cofficient de marée plus fort mais tout se joue "avec l’eau qui vient du haut" comme il le dit. La première étape de son périple est calibrée sur une étape de 74 kilomètres cela l’amenant à passer sa première nuit au camping de Meilhan sur Garonne au PK174 du canal latéral à la Garonne. Une fois cette première étape passée il peut régler son allure à son état de forme. Le kayak est d’autant chargé lors de cette première étape que partant le samedi il lui faut prévoir la nourriture pour deux jours et particulièrement deux baguettes de pain car les boulanger ne sont pas légion au bord du canal. Il est ainsi arrivé relativement tôt à Meilhan d’où il repartira demain sur la base d’un 6/7km à l’heure.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda