Bordeaux

Bordeaux Fête le Fleuve c’est parti

C’est à 18 heures qu’Alain Juppé est arrivé avec Virginie Calmels pour inaugurer cette neuvième édition de Bordeaux Fête le Fleuve. Depuis quelques années le fleuve prend de plus en plus d’importance à travers le tourisme fluvial qui se développe et amène chaque jour un peu plus de visiteurs.

Les bordelaises et bordelais vont avoir maintenant une semaine pour aller à la rencontre pour découvrir les bateaux de ces marins audacieux et leurs pilotes qui prendront le départ de la Solitaire du Figaro la semaine prochaine. Le grand départ aura lieu le samedi 30 mai entre 17 h et 18h30 sous la forme d’un « prologue officiel » par vague de 5 et 6 bateaux toutes les deux minutes et c’est ainsi que l’on pourra suivre ce départ très particulier qui sera une régate entre Bordeaux et Pauillac. Après ce départ on pourra découvrir des hydravions venant se poser sur la Garonne qui sera alors libre de toutes voiles. Mais durant toute la semaine les amoureux de la voile vont pouvoir se régaler à regarder les runs qu’effectueront les concurrents sur le plan d’eau délimité par le pont Chaban et le pont de pierre.

Pour cette inauguration Alain Juppé a ainsi parcouru les 2 kilomètres d’installations sur les quais en commençant par le village gourmand prenant le temps de s’asseoir avec quelques visiteurs déjà présents sur le site celui ci ayant ouvert ses portes une heure avant. Le long des quais on peut ainsi découvrir autour du thème « L’arbre(re)source d’innovation » dans un premier temps la maison éphémère des frères Bartherotte qui en elle même est une prouesse car cela n’a pas été une mince affaire d’installer cette vaste maison en pin entièrement démontable sur les quais mais le résultat est parfait permettant d’abriter et de présenter particulièrement le projet de Norbert Fradin de Musée Maritime au Bassins à Flot. On va pouvoir découvrir la sculpture monumentale de José le Piez dénommée « Mascaret » composée à partir de troncs d’arbres patrimoniaux abattus par la ville de Bordeaux.
Mascaret
Le cortège inaugural s’est ainsi arrété à tous les stands où Alain Juppé n’a pas hésité à mettre en avant celle que tout le monde donne comme étant celle qui a les plus grandes chances de lui succéder, mais il y aura sûrement d’autres prétendants. C’est vrai que venant du monde de l’entreprise Virginie Calmels a été un peu regardée comme « un animal curieux » lors de son élection aux dernières municipales car n’ayant aucun bagage politique, mais à la voir évoluer on peut dire qu’elle apprend vite et qu’elle sait se couler dans le moule toujours avec le sourire. Elle va apprendre d’autant plus vite que maintenant elle préside aux destinées de la liste pour la conquête de la grande région et on peut se prendre à imaginer lors des prochaines municipales à un affrontement de femmes séduisantes la blonde (Virginie Calmels) contre la brune (Emmanuelle Ajon) cela aurait une certaine classe. Tout cela est encore bien loin !

Après avoir traversé la longue succession de stands c’est vers le stand officiel de la Solitaire du Figaro que l’on s’est dirigé pour y rencontrer Eric Bompard qui devient un habitué de Bordeaux avec le dernier trophée Bompard qui s’est déroulé à Bordeaux en 2014 à la patinoire de Mériadeck. Avec pour terminer cette inauguration la séquence bien connue des discours officiels. Le morceau de bravoure n’a eu lieu que bien plus tard dans la soirées sur le coup de 22 h 30 pour la Parade des Héros qui a donné un coup d’envoi d’une dimension exceptionnelle à cette semaine de festivités.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda