Adieu Chaban, bonjour le Nouveau Stade



Publié le 12 mai 2015 à 12:01

Actualité

A peine les lampions du dernier match au parc de Lescure éteints que déjà le Nouveau Stade a accueilli une première conférence de presse dans ses murs. L’endroit est spacieux, remarquablement équipé ce qui lui vaut l’appellation d’autitorium avec du reste un équipement d’une excellente qualité sonore.


Arielle Piazza lors de cette conférence de presse a précisé que le stade allait devenir un lieu de vie avec un modèle économique qui change pour les clubs en général et pour les Girondins en particulier. Avec cette enceinte multifonctionnelle qui peut accueillir non seulement des matchs de foot, des matchs de rugby mais aussi des spectacles et une jauge de près de 45.000 spectateurs entre assis et debouts cela va changer la vie. Dans son propos l’adjointe au maire en charge des sports, de la jeunesse et de la vie étudiante a précisé "le sport c’est vivant tous les jours" et à n’en pas douter ce nouvel équipement va prendre une grande place dans la respiration de la vie sportive, économique et festive de la capitale de la future grande Aquitaine. C’est le plus grand stade de la façade atlantique et déjà son programme est chargé avec bien sur le premier match des Girondins face à Montpellier dès le samedi 23 mai à 21 h, mais aussi les demi-finales du Top 14, les 5 et 6 juin.
Dominique Fondacci, directeur général SBA ; Thierry Guichard, chef du projet Grand Stade ; Arielle Piazza, adjointe aux sports et Jean-Louis Triaud, président des girondins
Sans oublier les journées portes ouvertes dès samedi 20 et dimanche 21 juin où le public pourra venir découvrir ce stade qui est déjà considéré comme un des plus beau d’Europe sinon le plus beau d’après Pierre Menez, avec son architecture légère et ouverte, son aspect à la fois délicat et monumental, sa coursive de près de 800 mètres de long, ses 42.115 place assises. Depuis le début de sa construction il a déjà généré près de 600.000 visites et on peut parier que nombreux seront ceux qui voudront le voir dans sa version achevée qui aura déjà accueilli un grand événement rugbystique. Il accueillera aussi le jeudi 25 juin la B2run et dès la rentrée de septembre il accueillera son premier match international de football avec la rencontre France Serbie du 7 septembre sans compter les multiples activités qui vont se développer autour de l’offre de réunions et séminaires avec ses salles adaptées permettant d’affiner le modèle économique du club sportif résidant, car la commercialisation va bon train d’autant qu’il accueillera assez rapidement un restaurant et une très vaste boutique offrant les produits des Girondins de Bordeaux.

Jean-Louis Triaud a appris de la bouche d’Arielle Piazza lors de cette conférence de Presse que les subventions vont s’inscrire à la baisse ce qui justifie un modèle économique plus adapté à la situation. La structure de ce nouveau stade va permettre dans l’immédiat de passer de 1.300 partenaires pour les Girondins à 3.000 ce qui représente un gain extraordinaire et fait dire au président Triaud "on a quitté une vieille baraque en ruines pour entrer dans une maison neuve et moderne". Il faut signaler quand même que la "baraque en ruines" fait les affaires de l’UBB et de son président Laurent Marti puisque que l’Union devient le club résident de Chaban et dès samedi prochain pour l’UBB ce sera "Bonjour Chaban". D’après Thierry Guichard le stade en lui même ne donne jour à aucune prouesse technique particulière car toutes les solutions employées sont déjà des solutions éprouvées, la prouesse vient d’avoir mené à bien ce chantier en deux ans même si la décision initiale remonte à 2009. Du 15 avril 2013 date de la pose de la première pierre au 30 avril 2015 date de mise à disposition du stade à la ville il a fallu faire cohabiter et cotravailler un nombre impressionnant de corps de métiers différents et le chantier n’a jamais pris le moindre retard.

Dans ce stade rien de luxueux mais que du sobre et confortable de grande qualité ce qui a permis de serrer les coûts tout en gardant une esthétique irréprochable. Il a été fait appel au meilleurs fournisseurs possibles avec Boose pour le son, Phillips pour les éclairages et Theboxseat pour les sièges. Pour l’instant c’est le Nouveau Stade de Bordeaux, car il n’a pas de nom dans l’immédiat et il semble que le naming ne se fera pas rapidement même si les tractations vont bon train car les statuts de l’UEFA ne permettent pas de faire de la publicité si on n’est pas sponsor officiel de l’épreuve. C’est un peu le "Nou Camp" bordelais mais surement qu’il va être rapidement baptisé par les spectateurs qui vont y venir à moins que l’expression "Nouveau Stade" ne fasse florès.


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le Village du Livre, plus grande (...)

| le 17 février 2018
C’est à Sablons que depuis mai, les portes d’un ancien site industriel du XIXème siècle laissent entrevoir les bibliothèques pleines à craquer de la nouvelle plus grande librairie de (...)

Les Girondins ont rechuté face au Stade Malherbe de Caen mardi soir.

17 janvier 13:40

Des Girondins méconnaissables sombrent une nouvelle fois

9 décembre 2017 22:24

Une année de plus d’invincibilité

16 mai 2017 14:17

Les Girondins en route pour l’Europe

25 avril 2017 12:12

Des Girondins en feu pour les adieux de Triaud

20 mars 2017 10:51
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
  Meuble TV chinois incrusté
Premium
Lire +
Dernières Annonces
O21, et si on imaginait votre futur ?
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
STAGES d'écriture scénaristique
localisation de l'annonce Saint-Émilion Autres
Lire +
We ludique - anniversaire des nomades du jeu
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
SALON DU DISQUE DE BORDEAUX
localisation de l'annonce Bordeaux DVD & CD
Lire +
SALON DU LIVRE ANCIEN
localisation de l'annonce Bordeaux Livres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement