ALPC place Alain Rousset à sa tête



Publié le 5 janvier 2016 à 11:46

Politique

Virginie Calmels n’ayant pas jugé bon de présenter sa candidature , le seul opposant déclaré s’est trouvé être Jacques Colombier. Alain Rousset a totalisé 108 voix, Jacques Colombier 29 voix et il y a eu 46 votes blancs ou nuls, ce drôle de scrutin a ainsi porté Alain Rousset à la tête d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente.


Convoquée pour 10 heures cette nouvelle assemblée a commencé à travailler avec trois quart d’heure de retard et c’est Michel Veunac du Modem, doyen d’âge qui a ouvert les travaux comme il en est coutume face à un hémicycle dans lequel les conseiller(e)s régionaux étaient rangés dans un strict ordre alphabétique. Cet éphémère président a pris la parole pour un discours dans lequel il a souligné d’abord que s’il était le doyen à 69 ans c’est que globalement l’assemblée était relativement jeune et que cette nouvelle grande région devait se construire au delà des attaches politiques différentes, des divergences de vues, au delà des inévitables joutes et des légitimes querelles. Il en a appelé à la responsabilité de tous à la hauteur de ce vaste territoire auquel il faudra donner une âme avec toutes ses richesses "La grande région Aquitaine Limousin Poitou-Charente qu’il faudra nommer ne se construira pas sur les affrontements et les clivages idéologiques mais sur des énergies cumulées, nos propres énergies mises en commun. Nous devons trouver les chemins convergents qui nous rendrons plus forts. Notre pluralisme doit être notre premier atout." pour clore son propos introductif, il a fait appel a de grands noms de la politique reconnus pour leurs très grandes qualités de courage, de volonté, de probité et de dignité. Il a cité ainsi Charles de Gaulle "l’important c’est le destin de la France", Pierre Mendes-France et Simone Weil.

Virginie Calmels vote
photo Bernard Lamarque - Bordeaux Gazette

Le rituel du vote a ensuite pris la place avec tout d’abord l’appel des 183 membres de la nouvelle assemblée par le secrétaire de séance qui est comme le veut la tradition le plus jeune élu de la nouvelle assemblée en la personne du bien nommé "Benjamin" Delrieux. Le quorum étant atteint l’assemblée a pu valablement passer à l’élection du président qui a vu défiler tout le monde dans les deux isoloirs placés de part et d’autre de l’hémicycle en commençant par Véronique Abelin et clôturé par Francis Wilsius avant de venir voter sous les objectifs des nombreux photographes et cameramen présents d’Aquitaine, de Charente, de Poitou et de Limousin. Bien sûr certains ont eu droit a un "mitraillage en règle" comme Alain Rousset, Virginie Calmels, Jacques Colombier, Françoise Coutant, Jean-François Macaire... Pour la tenue de ce vote trois autres plus jeunes conseillers régionaux épaulaient Benjamin Delrieux pour tenir le bureau de vote. C’est Michel Veunac qui a donné les résultats de ce premier tour de scrutin : inscrits 183, votants 183 (dont deux pouvoirs), exprimés, 45 blancs et 1 nul, Alain Rousset 108 voix et Jacques Colombier 29 voix. C’est sous les applaudissements qu’Alain Rousset a rejoint son fauteuil de Président de la nouvelle région ALPC.

Michel Venac proclame les résultats assisté de Benjamin Delrieux
photo Bernard Lamarque - Bordeaux Gazette

Après s’être installé dans son fauteuil de Président, Alain Rousset a pris la parole pendant une cinquantaine de minutes, pendant lesquelles il a en gros redonné et donc confirmé son programme de campagne en introduisant le fait qu’il confierait des présidences de commissions à l’opposition. Par la suite tout le monde y est allé de son petit mot de félicitations tout en rappelant les domaines de vigilance qui leur tient à cœur avec en premier lieu l’intervention de Jacques Colombier qui en a profité pour remercier les 507.789 électeurs qui ont apporté leur voix au Front. Bien sur pour chacun des intervenants que ce soit Virginie Calmels, présidente de l’inter-groupe Républicains-Modem-UDi que Jean Dionis du Séjour pour l’UDI, Joan Taris pour le Modem tout en félicitant le nouveau Président, ils ont fait valoir leurs interrogations et leurs craintes de possibles dérives. La parole a été donné ensuite à Stéphane Delpeyrat sur un tout autre registre qui a failli donner lieu à un petit accrochage avec Jacques Colombier, puis ayant failli oublier Françoise Coutant le président lui a donné la parole permettant à cette dernière de souligner la valeur du rassemblement dans la diversité qui devrait permettre de faire avancer les thèmes écologistes avant que Benoit Biteau ne prononce quelques mots au nom des Radicaux.


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

L’inquiétant score de Marine Le (...)

| le 23 avril 2012
A chaque élection les sondeurs sont dans le vent et le Front National perce les lignes de défense de la République. La difficulté à évaluer le score réel du Front prouve bien qu’il y a une part de vote (...)

Une Nouvelle Aquitaine résolument tournée vers l’Innovation et l’Avenir

17 janvier 2017 15:02

Les Vœux d’Alain Rousset à la presse

19 janvier 09:12

Paris Bordeaux en 2 h 04 inauguré

1er juillet 2017 19:48

Un triomphe pour l’édition 2017 du salon de l’Agriculture

1er juin 2017 09:08

Finales Nationales des Olympiades des Métiers au Parc des Expositions de Bordeaux

3 mars 2017 09:16
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
  Meuble TV chinois incrusté
Premium
Lire +
Dernières Annonces
coaching déco et home staging par téléphone
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
O21, et si on imaginait votre futur ?
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
STAGES d'écriture scénaristique
localisation de l'annonce Saint-Émilion Autres
Lire +
We ludique - anniversaire des nomades du jeu
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
SALON DU DISQUE DE BORDEAUX
localisation de l'annonce Bordeaux DVD & CD
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement