Cenon

3ème opus du Festival « L’autre rive » à l’espace Simone Signoret de Cenon.

L’office culturel d’Animation de Cenon organisait du 23 au 25 mars un festival de théâtre à la salle Simone Signoret de Cenon. Plusieurs compagnies talentueuses y étaient invitées et il était possible d’assister à plusieurs représentations dans la même journée.

Vendredi en soirée, le festival s’est ouvert sur l’inauguration par le maire de Cenon, Jean François Egron et le président de l’OCAC. La compagnie Cirk’on Flex avec ses « légendes médiévales des saltimbanques » ensuite la compagnie Propos (sans réponse) avec « La place de L’autre » et pour finir en beauté la journée, Tom Corradini Teatro « gran Consiglio (Mussolini) ». Le samedi c’est sur une « conférence » dédiée à Shakespeare que débuta le festival. C’est Frédéric El Kaîm metteur en scène et comédien très érudit sur la question qui nous a offert sur un mode amusant cette réflexion basée plus spécifiquement sur Hamlet et sur ce que le public, les comédiens, les philosophes, les psys et les mêmes publicitaires en ont retenu à travers les âges.

Dans la peau d’un professeur universitaire acariâtre et désabusé malmené par la technologie, il nous a distillé ses connaissances (authentiques) sur le dramaturge. Un moment à la fois pédagogique et très drôle. Sur un tout autre registre c’est la compagnie « La naine rouge » qui nous a présenté une évocation tout à fait inhabituelle et originale d’ « Ubu Roi » d’Alfred Jarry. « La soupe à la conspiration » pour le coup portait bien son nom puisque des ustensiles de cuisine détournés de leurs fonctions habituelles figuraient entre autres les personnages du père et de la mère Ubu. Ils ont interprété avec un enthousiasme et un brio étonnant épicé à la sauce contemporaine cette histoire parfaitement folle. Margaux Boisserand et Antoine Tissandier étaient les acteurs créateurs assistés par Kevin Jouan pour la mise en scène.

Le duo d’acteurs utilisait tout ce qui se tenait à portée de leurs mains, tels de grands enfants imaginatifs, absorbés dans leur monde qui n’auraient jamais cessé de jouer depuis leur enfance. La compagnie Claque la Baraque sur une mise en scène de Nicolas Dubreuil présentait Natacha Alexandre dans « Laissez-nous vous conter le Cid ». C’est L’actrice qui a adapté cette pièce célébrissime de Corneille. Puisant dans les spectateurs pour donner chair aux personnages, elle les interprète tous, Rodrigue, Chimène, le père, le roi, etc. avec à chaque fois une présence extraordinaire le spectacle était fascinant. Il y avait aussi la compagnie Bouche-à- bouche avec « tentatives de résistances », la compagnie Point du jour avec « Un chat botté », la compagnie Éphémère avec « Féderico (s) ». Il y en avait donc pour tous les goûts et tous les âges. Une très belle programmation donc.
Un festival à ne pas manquer l’année prochaine.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda