Gradignan

20 ans pour le meilleur festival reggae de France

Un anniversaire se fêtait ce week-end sur le campus universitaire de Talence/Pessac, et une 20éme bougie soufflée de la meilleure des façons. Tout d’abord avec un premier jour SOLD OUT (complet), le public a répondu présent pour offrir un beau cadeau à un festival qui voulait marquer le coup. Des animations tout le week-end, mais aussi des grosses têtes d’affiche, une scène supplémentaire (la scène Rebel), etc.

C’est donc 24 000 personnes qui ont dansé et chanté le premier jour du Reggae Sun Ska version 2017, sous un soleil radieux et une chaleur étouffante (un bon prétexte pour se diriger vers les buvettes ?) .
Les festivaliers ont notamment eu la chance de voir sur les scènes principales : Danakil, Yaniss Odua, UB40, mais aussi Kenny Arkana, Toots ans the Maytals.
Distribution de drapeau du reggae sun ska, ou encore de drapeaux de Danakil, la foule est en délire et la soirée se finira avec l’envie d’être déjà au samedi.

Danakil

La journée du samedi, elle, sera « presque » SOLD OUT, car c’est 22 000 personnes (2 000 de moins que la veille) qui remplissent les pelouses du festival pour voir Inna De Yard, Protoje and the Indiggnation, Harrisson Stafford, Kalash, ou encore Kingfisha , sans oublier le groupe ultra-populaire Tryo dont la chanson « l’hymne de nos compagne » a résonné à des kilomètres aux alentours .
Le soleil est un peu moins présent mais la chaleur humaine offre au Reggae Sun Ska une excellente deuxième journée .

La dernière journée du festival s’annonçait comme folle, mais elle était pire, elle était explosive .
si les festivaliers accusaient le coup de la fatigue des deux jours précédents, à mettre du temps à rentrer dans l’enceinte du festival, le son de Peter Harper (frère du célèbre Ben Harper) attira la foule.
Que dire de l’affluence soudaine pour le groupe français « La Rue Ketanou » mêlant musique tzigane, folk, reggae et pop, mettant une ambiance de feu comme avec la chanson « Les Cigales » . Venant ouvent au contact du public, les groupes et artistes l’ont bien compris, cet anniversaire doit rester dans les mémoires de tous, et il faut donner le maximum.

La Rue Ketanou

Juste avant le concert de Jahneration, une demande en mariage a même été faite sur la scène Natty Dread, et la réponse positive tant attendue a ému les 22 000 personnes du dernier jour .
En cadeau de mariage, le festival offrira même la possibilité aux 2 tourtereaux de rester sur la scène pour le concert du duo français.
La soirée bat son plein avec le jeune talent montant « Chronixx », puis « Steel Pulse », mais celui que tout le monde attendait sur la scène One Love possède le nom emblématique du reggae puisqu’il s’agit de Ky-Many Marley (fils de Bob Marley). Non pas une foule, non pas un public, ou encore des fans, c’est complètement un peuple qui a pu reprendre les chansons de Ky-Many offrant également des reprises de son père pour finir son set par « Rédemption Song »

Ky-Many Marley, fils de Bob Marley

La soirée, le week-end, le 20éme Reggae Sun Ska s’achève avec le showman « Patrice », qui grâce à son succès « Soulstorm » fit trembler Talence, avec des festivaliers sautant ensemble.

Ce dimanche 6 août 2017 sera pour finir marqué par un évènement important, car quel plus beau cadeau pour cet anniversaire que de recevoir le trophée du meilleur festival reggae français. Une joie inestimable pour l’association qui saura, nous l’espérons, préparer une 21éme édition encore plus folle.

Ecrit par Loïc Cousin


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda