Parempuyre

Tram C à Parempuyre : Bordeaux Métropole ne prend pas ses responsabilités en matière de mobilités !

Cette semaine, Michel Labardin, vice-président de Bordeaux Métropole en charge des transports de demain a annoncé que le projet de prolongement de la ligne C vers Parempuyre n’était pas assez rentable. Visiblement, M. Labardin préfère privilégier l’extension du réseau vers Gradignan, ville dont il est maire depuis 2003 … Les arguments de la Métropole pour empêcher le prolongement de la ligne C vers le Médoc sont discutables : fréquentation attendue trop faible, bilan socio-économique pas très favorable et éloignement de la gare (station) du centre ville. Curieusement, il y a quelques années, on avançait les mêmes arguments contre l’arrivée du Tram à Blanquefort … La réalité du territoire sud-médocain est tout autre. En raison d’une pression démographique croissante et d’embouteillages quotidiens, les investissements dans les transports en commun à haut niveau de service sont urgents pour le désenclavement du Médoc et pour réduire les inégalités sociales et environnementales dues aux mobilités. Le comité local Génération-s Médoc souhaite rappeler l’urgence de l’extension du Tram C vers Parempuyre et du renforcement de la ligne ferroviaire Bordeaux-Le Verdon. Avec un parc relais de 180 places et sa situation en lisière d’agglomération, la gare de Parempuyre a tous les atouts pour constituer un pôle multimodal (tram, train, bus, covoiturage) qui améliore la mobilité des médocains et réduise la congestion de la rocade dans son quadrant nord-ouest.
Pour le Comité local Génération-s Médoc


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda