Surprenante surprise au Mont Ventoux

On se demande sur quel article du règlement les commissaires se sont appuyés pour allonger quelques secondes supplémentaires à Christopher Froom qui pour sa part a du un instant allonger sa foulée. C’est un précédent sans précédent que l’organisation du tour s’est offert avec cette décision plus que contestable car en dehors du règlement, l’organisation cède à la pression d’un coureur dont on on a eu des doutes l’an passé sur la marque du Vittel employée dans les Pyrénées. Le tour ce n’est plus une histoire de sport c’est devenu une banale affaire de pognon. Si on avait du reclasser tous les maillots jaunes qui ont perdu du temps sur un fait de course le palmarès ne serait surement pas ce qu’il est et l’organisation vient de se tirer une balle dans la pédale. C’est sur que le Christopher ne sortira pas grandi de cette décision qui ressemble à un fait du prince, beaucoup vont souhaiter sa perte et il risque d’être brocardé par les spectateurs. Mauvaise pioche alors qu’il pouvait se faire une image de martyr, décidément ces anglais, je vous dis pas !


Brève précédente
Scènes en ville

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.