SAS Alliance Millevaches s’assoit sur les décisions de justice

L’administrateur de la SAS Alliance Millevaches, Monsieur Pierre Chevalier, déclarait samedi 30 juillet sur France 3 Limousin​, mais également sur France Bleu Creuse aujourd’hui,​ que la SAS Alliance Millevaches ne respecterait pas la décision du juge des référés ordonnant la suspension de la Ferme Usine et qu’elle ferait entrer cette semaine des veaux sur le site.
Au lieu de se complaire dans l’impunité et le mépris de la loi, il serait temps que la SAS Alliance Millevaches assume ses responsabilités : si l’autorisation d’exploiter la « Ferme​-​usine des 1000 veaux » est aujourd’hui suspendue, c’est d’abord en raison de l’incompétence de la SAS Alliance Millevaches à mener à bien son projet, prétendument « exemplaire », et de son incapacité totale à anticiper ses propres retards… On attend toujours une réaction de Le Foll bien trop occupé à crier à tue tête "Hé oh la gauche !" mais comme les français sont des veaux il espère l’inspiration de la SAS Alliance Millevaches pour la prochaine échéance électorale.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.