Bordeaux

Rencontre inédite sur le marché aux truffes

Le marché aux truffes de la cour Mably samedi matin, transformé sous ses arcades eb halle aux truffes, a permis aux bordelais de découvrir le précieux tubercule baptisé du vocable de "diamant noir" de la cuisine et connu sous la désignation binomiale de "Tuber melanosporum". Cet événement autour de Tuber melanosporum est organisé par l’association Les Truffières d’Aliénor, en partenariat avec la Ville de Bordeaux. Des animations et des dégustations étaient organisés autour du précieux produits et parmi les propositions de dégustations il y avait Vincent, l’époux d’Hasnaà de Chocolats Grands Crus qui faisait déguster (gratuitement) les chocolats à la truffe mis au point par son épouse qui a été lauréate de la chambre de Commerce en tant qu’étoile au féminin en 2017. La rencontre était pour le moins inattendu de la part des marchands de truffes présent pour l’événement.

De très nombreux curieux se sont rendus sur place et les dégustations ont marché bon train avec des préparations confectionnées sur place comprenant bien sur de la truffe sur la base d’un prix à cinq euros. L’association a promis durant cette journée de rendre la truffe « accessible aux petits budgets ». « On souhaite éduquer les Bordelais à la truffe », explique Thierry Chanteloube, président des Truffières d’Aliénor. C’est l’un des principaux négociants de la « perle noire ». Il vend la truffe du Périgord, à 30 % en France, le reste s’exportant en Europe et même au delà en Asie.