Union Bordeaux-Bègles

Pas mieux que Novès

Une tournée avec 3 défaites et après l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande offre un résultat identique au successeur et transfuge de l’UBB Jacques Brunel dont le départ a conduit à la situation locale que l’on sait. Avec une troisième gifle avec un score de 49 à 14 ce qui est un score plus sévère que celui essuyé en Afrique du Sud mais petite satisfaction chauvine car c’est un essai de Baptiste Serin qui a ouvert le score des français. En 3 tests les français ont encaissé 127 points alors qu’on en avait pris que 90 et ils ne résistent pas plus de 40 minutes, les tournées ne servent qu’à remplir les caisses des uns et des autres. La critique générale s’exprime de la manière suivante "les postes clés en top 14 sont tenus par des étrangers" et il serait grand temps de se préoccuper de ce problème qui à l’air de passer au dessus des préoccupations des différents présidents qui ont un peu trop tendance à penser recettes car même si on ne peut pas vraiment leur donner tort, ils pourrait mettre un point d’honneur à faire le jeu de l’équipe Nationale. Ce n’est pas une maigre victoire contre l’Angleterre qui a remis l’équipe de France sur le rail où sans vouloir manquer de respect à l’ancien manager de l’UBB son bilan global est moins bon que celui de Guy Novès.

Nouvelle-Zélande : 49 (7 essais Smith 15ème, Todd 22ème, MacKenzie 31ème et 46ème, Ioane 52ème, 58ème et 64ème ; 7 transformations MacKenzie 16ème, 23ème, 32ème, 47ème, 53ème, 59ème, 65ème)

France : 14 (2 essais Serin 11ème, Fofana 27ème ; 2 transformations Belleau 12ème, 28ème)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda