Bordeaux

Les REPAIR DAYS à Bordeaux le 6 octobre place de la Victoire

De plus en plus de Français essayent d’adopter un mode de consommation plus responsable. Privilégier la réparation des objets à leur remplacement s’inscrit pleinement dans cette approche : plus respectueuse de l’environnement, plus économique, et créatrice d’emploi local. Pourtant, seuls 30% des Français déclarent réparer régulièrement leurs objets défectueux pour éviter de les remplacer. S’ils sont encore trop peu à passer à l’acte c’est surtout par méconnaissance : 94% des Français déclarent ne pas savoir où faire réparer leurs objets 82% des Français pensent que remplacer un objet cassé par un neuf va leur coûter trop cher. Pour ces Français dont le coût est un critère important, la réparation pourrait être une solution. Ils sont d’ailleurs 58% à penser que la réparation peut leur faire économiser jusqu’à 300€ par an. Un gain potentiel non négligeable qui correspond pratiquement au budget alimentaire mensuel d’un Français (295€ par mois en moyenne en 2017). Une préoccupation qui s’inscrit également dans les nouveaux comportements d’achat des Français dont la moitié déclare avoir déjà acheté un objet de seconde main.
Au-delà de l’aspect économique, la valeur sentimentale est aussi décisive : 85% des Français préfèrent réparer leur objet plutôt que le remplacer car ils y sont particulièrement attachés. Souvenirs de famille, cadeaux d’un proche et autres objets qui représentent un moment de vie important ont ainsi la chance de voir leur durée prolongée grâce à la réparation.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda