Le Fipronil de BASF mis hors jeu

De récentes études avaient permis d’établir que l’exposition au pesticide Fipronil engendre chez les abeilles des troubles de la reproduction considérés comme étant l’« une des causes du déclin des colonies, largement observé dans le monde ces dernières années. » C’est ce que confirme un rapport rendu public le 12 janvier 2017. Son auteur, le Pr Dave Goulson, précise en outre que ces pesticides sont souvent retrouvés dans les points d’eau, où ils s’accrochent très longtemps. Or, l’eau étant absorbée par tout un tas de végétaux et d’animaux, c’est toute la chaîne de la vie qui est menacée par ces pesticides.
Sous la pression de milliers de citoyens, BASF, le fabricant de cette molécule très nocive, a renoncé à demander un renouvellement. C’est une très bonne nouvelle pour les abeilles, et pour la biodiversité en général. La mobilisation contre ces produits paye et la pression doit rester soutenue afin que leur emploi soit proscrit.

communiqué SumOfUs


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.