La déchéance de nationalité, un débat inutile et grotesque qui exaspère les français !

En ces temps d’inquiétude, de précarité ou de chômage pour nombre de nos compatriotes, le débat surréaliste à propos de la déchéance de nationalité, qualifié d’enfumage par de nombreux commentateurs, dépasse les bornes du ridicule et de l’insupportable.
Des mois de discussion, des partis politiques qui se déchirent, des ministres qui signent puis démissionnent et écrivent des livres, des mois de discussion à propos d’une décision dont personne n’attend la moindre efficacité, ce dont tous nos élus sont conscients, de plus une mesure n’ayant rien à faire dans la constitution, tel est le « on ne peut plus grotesque » tableau d’un débat qui n’a que trop duré et qui s’avère sans aucun doute tout à fait inefficace face à la menace terroriste.
Une mesure visant à donner un sentiment d’union, ce qui est tout à fait raté, mais surtout destinée à piéger l’opposition, telle est en fait la seule et véritable raison de ce coûteux gâchis. Histoire de plonger nos élus dans des débats stériles alors que l’urgence est ailleurs, il est vraiment très difficile de faire mieux.
Un appel ridicule et sans fondement au symbolisme, une gauche obsédée par l’égalitarisme confrontée à la restauration de l’apatridie, une tentative de manipulation grossière de l’opinion par nos gouvernants, bref un néant, un rien absolu, qui si il peut intéresser les spécialistes en Sciences Politiques, ne fait qu’un peu plus attiser la colère, le désespoir et l’exaspération des français.
Si le but recherché et mal dissimulé de cet inutile concours de déraison est de préparer, ou plutôt de manipuler l’opinion en vue de la réélection de François Hollande en 2017, c’est tout à fait raté !

Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.