Jacques Nikonoff sur Arte et LCI : en route vers le Frexit !

Invité hier 28 juin sur les plateaux d’Arte et de LCI, Jacques Nikonoff, candidat à la présidentielle au titre du Rassemblement pour la démondialisation, a plaidé en faveur du FREXIT. Il a dénoncé les manœuvres de tous ordres visant à remettre en cause le résultat du vote des Britanniques qui ont décidé, en toute souveraineté, de sortir de l’Union européenne.
Il a insisté sur le caractère historique de cet événement, puisque les hauts dirigeants de l’Union européenne avaient prétendu depuis des décennies que les pays une fois entrés dans l’UE ne pourraient plus en sortir. La preuve est donnée qu’ils mentaient.
Selon un sondage Opinionway publié par Le Parisien du 27 juin, en cas de référendum en France sur la sortie de l’Union européenne, 31% des personnes interrogées répondraient favorablement, 53% voteraient pour que la France reste membre de l’UE, 16% « ne savent pas » ce qu’elles choisiraient.
Selon un autre sondage TNS Sofres-Onepoint pour RTL, Le Figaro et LCI, publié le 28 juin, 33% des personnes interrogées seraient favorables à un FREXIT et 45% y seraient opposés, 22% seraient indécises.
L’écart entre "pour en sortir" et "pour y rester" se resserre : il est de 22% dans le premier sondage et de 12% dans le second. Dans quelques mois ceux qui veulent libérer la France du système européen seront majoritaires !

Vidéo de l’émission sur Arte : http://www.nikonoff2017.fr/qui-est-jacques-nikonoff/videos/270-jacques-nikonoff-invite-du-28-d-arte-le-28-juin-2016


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.