Hermès en Gironde : la filière cuir et luxe de la région confortée

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, se félicite de l’implantation des nouveaux ateliers Hermès à Saint-Vincent-de-Paul (Gironde). Cette décision va permettre la création de quelque 250 emplois dans cette partie très rurale de la métropole bordelaise. Elle conforte la filière cuir et luxe de la Région Nouvelle-Aquitaine où Hermès a su trouver depuis 1995 d’abord à Nontron (Dordogne) les savoir-faire artisanaux conformes aux exigences de qualité du Made in France de ces produits de luxe. A Montbron (Charente) comme à Saint-Junien (Haute Vienne), Hermès s’est aussi dotée ces dernières années d’ateliers qui contribuent aux succès mondiaux de sa division maroquinerie. A chaque fois, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine s’implique dans le volet formation et l’aide au recrutement de chacune de ses unités. Il le fera aussi pour l’atelier de Saint-Vincent-de-Paul en sollicitant les plateaux techniques de ses lycées professionnels. « Nous voulons également engager une réflexion de fond avec Hermès sur l’approvisionnement en peaux des industriels du pôle cuir » indique Alain Rousset, suite à une réunion de travail avec le pôle artisanal d’Hermès maroquinerie-sellerie en marge du dernier Salon des Portes du cuir de Nontron. La filière cuir et luxe (maroquinerie, Chaussures) emploie 3800 salariés dans la région, ce qui la place au troisième rang national. Ses entreprises sont réunies dans le pôle d’excellence des métiers du cuir basé au lycée Porte d’Aquitaine de Thiviers. Le nouvel atelier d’Hermès en Gironde vient conforter cette filière d’excellence régionale.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda