Halte au massacre des abeilles !

On vient d’apprendre que les lobbies des multinationales du toxique comme Bayer tentent d’affaiblir la nouvelle loi d’interdiction des pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles en France.
Le décret de mise en application de la loi, actuellement en consultation et qui vise à détailler cette interdiction, oublie curieusement d’inclure deux pesticides néonicotinoïdes majeurs, le sulfoxaflor et le flupyradifurone.
Ces deux pesticides tueurs d’abeilles - le sulfoxaflor et le flupyradifurone - sont assez récents et, selon Greenpeace, les géants de l’industrie toxique cherchent sournoisement à les garder en dehors de la catégorie des néonicotinoïdes qui a désormais très mauvaise presse.
Pourtant, comme l’a très bien démontré PAN Europe, il ne fait absolument aucun de doute que ces deux substances sont belles et bien des pesticides néonicotinoïdes. La polinisation serait une source de revenus hyper gigantesque pour ce genre d’industrie en leur permerttant de contrôler la nourriture de la planète, et il ne pourront l’obtenir qu’à travers le génocide total des abeilles.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.