Bordeaux

Arnaque sur des places de concert pour la tournée de Céline Dion

En deux heures toutes les places offertes pour le concert du Matmut Stadium à Bordeaux le 29 juin (une des trois dates françaises) sont parties mais ce type de vente permet d’alimenter les arnaques et de nombreux fans, prêts à tout pour avoir une place, ont déboursé des sommes folles sur des sites de revente frauduleux.
Arnaques en série sur des sites de revente illégaux
Déçus de n’avoir pu obtenir des places sur les sites de vente officiels, de nombreux fans de Céline Dion, qui se produira dans plusieurs villes de France à partir du 29 juin prochain, se sont rabattus sur des sites de revente illégaux de places de concert, tels que Viagogo ou Pariseventicket.com.
Attirés par des publicités ciblées sur Google, les fans de la chanteuse québécoise ont déboursé des centaines d’euros sur des sites douteux, à l’instar de cette internaute, qui a confié ses déboires sur le forum de 60 Millions de consommateurs. « J’ai acheté sur le site Viagogo deux billets du spectacle de Céline Dion à Lyon avec une annonce à 170 €. Après deux clics, ma commande a été validée sans que je puisse visualiser le tarif final. Or, ce tarif correspondait à une place et non à deux places, comme annoncé, plus 100 € de frais de dossiers et de TVA sans pouvoir obtenir l’édition des billets ». En outre, les internautes qui se lancent dans de tels achats prennent le risque que le billet ne leur soit jamais livré ou qu’il ne soit pas utilisable le jour J.
Arnaques en ligne : gare à Facebook
Les escrocs ne se limitent pas aux sites frauduleux et investissent également les réseaux sociaux. Une Genevoise souhaitant se rendre au concert de Céline Dion à Berne le 15 juillet prochain a ainsi été la victime d’une fausse revendeuse sur la page Facebook officielle de l’événement. Après avoir déboursé 320 francs suisses (300 €), elle n’a jamais reçu le précieux billet.
La plupart de ces plateformes de revente illégales étant situées à l’étranger, les recours sont difficiles voire impossibles. Si les internautes peuvent signaler la fraude, leur chance de récupérer les sommes versées sont quasi nulles.
d’après l’article d’Emilia Capitaine


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.