Gérard Lajournade a laissé le seuil de Naurouze derrière lui

Encore une journée sans encombre par un beau dimanche de juillet sur le canal du Midi pour Gérard Lajournade où il a franchi le seuil de Naurouze qui se situe sur le bief de partage entre les écluses Océan et Méditerranée. Maintenant il redescend vers la Méditerranée avec une certaine vélocité sans avoir eu vraiment à faire face à de mauvaises conditions météo comme il aurait pu s’y attendre dans la région toulousaine qui a beaucoup souffert de très gros orages gonflant fortement la Garonne et l’Ariège, ce qui a pu se constater jusqu’à Bordeaux avec une eau relativement boueuse. Après une nuit passée à la sympathique écluse simple de Domergue il va aller se recharger en ravitaillement à Castelnaudary où il pourra garer son frêle esquif dans le grand bassin de Castelnaudary qui accueille beaucoup de monde et de bateaux.

Ecluse de Renneville toujours côté Océan
Ecluse Domergue côté méditerranée où Gérard Lajournade a planté sa tente pour la nuit

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.