Canoë-kayak

Escale rapide à Aigues Mortes

Après avoir passé la nuit à la hauteur de Palavas, Gérard Lajournade a repris le canal du Rhône à Sète pour poursuivre sa route. Il a dépassé Carnon, la Grande Mothe et ainsi a suivi la frontière qui sépare les départements du Gard et de l’Hérault pendant quelques kilomètres jusqu’à ce qu’il rencontre le cours du Vidourle à Guilleragues dont le croisement est équipé d’un système analogue à l’ouvrage du Libron qui permet de réguler les crues du cours d’eau pour permettre de conserver le niveau du canal. Il est arrivé à Aigues Mortes pour une courte visite en saluant depuis le canal la Tour de Constance construite par Saint Louis pour ensuite s’octroyer une petite promenade dans la cité pleine du souvenir de ce roi de France qui y a sa statue au centre de la ville fortifiée. Il a repris la route vers Saint Gilles et il a planté sa tente à une quinzaine de kilomètres de l’’écluse Saint Gilles.

Croisement du canal du Rhône à Sète et de la Vidourle à Marsillagues
Porte de la Gardette à Aigues Mortes qui est une des dix portes de la cité qui a conservé la totalité de ses remparts
La tente plantée au bord du canal pour passer la nuit

Brève précédente
Un petit tour en Méditerranée
Brève suivante
Fest’Arts 2018

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda