Bordeaux

Coup dur pour le pôle de maintenance

Le fait que le Belem ait choisi La Rochelle comme port d’hivernage est un vrai coup dur pour le développement du pôle de maintenance. C’est pourquoi, Jean-Luc Gleyze, sur le conseil de Philippe Dorthe, a souhaité utiliser les installations du Grand Port Maritime de Bordeaux et notamment la forme de radoub n°1 (bassin qui permet l’accueil de navires et leur mise à sec pour leur entretien) pour y assurer l’entretien du « VAUBAN », le bac de Gironde qui fait la navette entre Lamarque et Blaye. Le « VAUBAN » doit rentrer dans la cale sèche le 23 janvier. Sur cette histoire du Belem on n’a pas d’informations sur les tenants et les aboutissants mais on peut penser que la mairie n’est pas fâchée d’une moindre activité sur ce pôle de maintenance.
Durée du chantier : du 23 janvier au 9 février 2017.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.