Bordeaux

Alain Juppé vertement tancé par les bastidiens

La colère gronde et pas seulement qu’à la Bastide surtout pour les problèmes liés au stationnement mais à la Bastide c’est surtout la fermeture du pont de pierre aux voitures qui ne passe pas car le poids économique d’une telle décision est très sensible avec des pertes de chiffre d’affaires considérables. Le flux de véhicules est considérablement ralenti sur l’avenue Thiers et toute l’avenue souffre économiquement. Critique plus véhémente sur l’attitude du maire qui semble refuser toute concertation avec les représentants des différents groupes de défenses constitués pour défendre les intérêts des bastidiens qui ont déchiré une carte d’électeur symbolique montrant bien que leur revanche passera par les urnes. Beaucoup plus grave on a senti une animosité contre les cyclistes qui eux ont encore la possibilité d’emprunter le pont, ainsi des slogans comme "port du casque obligatoire" et "obligation d’éclairage" ont fusé. Si cela continue la situation risque de devenir explosive avec des bastidiens déterminés qui critique aussi l’amour que Juppé porte au béton et à la disparition des espaces publics.
Étaient présents :
Association Esprit Bastide
FFMC33 (fédération des motards en colère)
Association Habiter Saint Augustin
Association ACPEL
Collectif contre le stationnement payant Bordeaux Bastide.

Marianne Grand coordinatrice manifestation
Les slogans d’un peu plus rès

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda