80 KM/H : le ras le bol des français

En marge d’un déplacement à Rungis et interrogé sur la baisse de la limitation de vitesse à 80km/h, le ministre de l’intérieur Gerard Collomb a manifesté sa désapprobation au projet du Premier Ministre et a pris ses distances par rapport à cette mesure. En répondant par un « joker » au sujet de la baisse de la limitation de vitesse alors que le Ministre de l’Intérieur porte la charge de la responsabilité de la sécurité routière sous la responsabilité du premier ministre. L’association « 40 millions d’automobilistes » affirme son entier soutien au Ministre de l’Intérieur. Malheureusement ce même ministre s’est fait vertement recadrer par le premier ministre qui désire s’enfoncer dans son impopularité sur ce sujet. La jurisdence prudence Chevénement "Un ministre sa ferme sa gueule ou sa démissionne" n’est plus d’actualité car les ministres préfèrent conserver leur statut qui n’est pas SNCF.
« Entre la privatisation des radars, mesure sur laquelle plane un soupçon d’illégalité et l’ineptie de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h, la France qui roule gronde. Nous prenons acte et saluons la position de Gérard Collomb qui semble prendre progressivement ses distances avec ces mesures » affirme Pierre Chasseray, Délégué Général de l’association.
Pour Daniel Quéro, président de l’association, « le message de Gérard Collomb est un signal fort envoyé au Président de la République qui ne peut ignorer plus longtemps le ras le bol des français face à des mesures sans effet réel »
L’association 40 millions d’automobilistes rappelle que les données d’accidentalité sont à nouveau en constante amélioration depuis 1 an et ce, sans aucune mesure entrée en vigueur...


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.